Initiative Logo

Éléments de page
Zone centrale
Visuel
Diagnostiquer et traiter la tuberculose

Titre
Nos actions : Tuberculose

Contenu du bloc

Diagnostiquer et traiter la tuberculose

A l'échelle mondiale, la tuberculose est la plus meurtrière des maladies infectieuses. Chaque année 10 millions de personnes contractent la tuberculose, et plus de 30% d’entre elles ne sont ni diagnostiquées ni traitées. En 2018, cette maladie a tué 1,45 million de personnes, dont 251 000 étaient porteuses du VIH. Pourtant, cette maladie se soigne avec succès dans la plupart des cas avec un traitement adéquat.

La non-détection d’environ 40 % des malades et la pharmacorésistance bactérienne sont des défis majeurs pour l’élimination de la tuberculose dans le monde. L’Initiative finance des projets de recherche opérationnelle qui évaluent des stratégies innovantes pour améliorer le dépistage et la mise sous traitement.

Zone centrale

Systématiser le dépistage

Zone de gauche
Systématiser le dépistage
Responsive (recommandé)
Zone de droite
Contenu du bloc

La tuberculose se transmet d’une personne à l’autre par la toux et les éternuements. Une personne atteinte de tuberculose évolutive non traitée peut contaminer jusqu’à 20 autres personnes en un an. Cela rend la recherche des personnes pas encore diagnostiquées, traitées ou déclarées – d’autant plus urgente.

Mettre fin à l’épidémie nécessite de :

  • Systématiser les diagnostics en dotant les pays concernés d’outils adaptés : radios, kits de prélèvement
  • Développer de nouveaux traitements pour faire face à l’émergence de formes de tuberculose résistantes aux médicaments : en 2018, 500 000 personnes ont contracté une tuberculose résistante aux médicaments, et seules 56% d’entre elles sont allées au bout du traitement et ont guéri.

Nous aidons les acteurs de santé à s’équiper et à améliorer les stratégies de dépistage et de prise en charge.

Déterminer la meilleure méthode de dépistage de la tuberculose chez les patients séropositifs et diabétiques

Une subvention de près de 1,3 million d’euros a ainsi été octroyée aux PNLT du Bénin, de la Guinée et du Sénégal pour déterminer la meilleure méthode de dépistage de la tuberculose chez les patient·e·s séropositif·ve·s pour le VIH ou diabétiques.

 

Zone centrale

Soutenir la recherche de solutions de dépistage efficaces

Zone de gauche
Contenu du bloc

Nous appuyons également la recherche de nouveaux outils de diagnostic et de prévention pour contrer l’émergence de formes résistantes de tuberculose et cibler les populations très vulnérables, notamment chez les jeunes enfants.

Améliorer le dépistage de la tuberculose infantile

De 2017 à 2020, L’Initiative cofinance avec Unitaid le projet TBSpeed. Mis en oeuvre par un consortium international coordonné par l’université de Bordeaux, ce projet de recherche vise à systématiser le diagnostic de la tuberculose chez les enfants vulnérables et à faciliter leur accès au traitement dans sept pays d’Afrique et d’Asie.

 

Zone de droite
Soutenir la recherche de solutions de dépistage efficaces
Responsive (recommandé)
Zone centrale

Appuyer les initiatives innovantes

Zone de gauche
Appuyer les initiatives innovantes
Responsive (recommandé)
Zone de droite
Contenu du bloc

Nous apportons notre soutien aux programmes nationaux de lutte contre la tuberculose (PNLT) qui sont des relais majeurs de la lutte contre cette maladie sur le terrain : à travers des missions d’assistance technique ou le financement de programmes de long terme, nous appuyons des projets innovants et renforçons les capacités des acteurs.

Financer les acteurs de la recherche pour soutenir l'innovation

En 2018, dans le cadre de l'appel à propositions dédié à la recherche opérationnelle, nous avons sélectionnés trois projets visant à améliorer le dépistage, le traitement et la prévention de la tuberculose:

  • Au Viêt Nam, le projet Zero Tuberculose Vietnam Hope évaluera la stratégie nationale d’amélioration de la "cascade de soins" de la tuberculose, du dépistage au traitement de toutes les formes de l’infection, y compris la tuberculose multirésistante et l’infection latente.
  • Au Cambodge, le projet de l’Institut Pasteur vise à augmenter d’ici 2020 la couverture du traitement de la tuberculose latente parmi lespersonnes vivant avec le VIH dans le pays.
  • Enfin, le projet Aprecit doit évaluer un modèle d’intervention intrafamiliale pour le dépistage et la prise en charge de l’infection latente au Cameroun et à Madagascar.

Impliquer les cliniques privées dans la lutte

En Côte d’Ivoire, nous avons appuyé le PNLT pour favoriser l’intégration de 10 cliniques privées d’Abidjan dans la lutte contre la tuberculose.

Zone de gauche
Titre du bloc
ALLER PLUS LOIN
Contenu du bloc
Zone de droite
Aller plus loin
Responsive (recommandé)