porjet GAS
porjet GAS

Lancement du projet GAS en République Centrafricaine

Test
Date de publication : 04 07 2022
Zone centrale
Contenu du bloc

Mercredi 25 mai dernier s’est tenu l'atelier de lancement officiel du projet d’appui au renforcement du système de gestion des approvisionnements et stockages des produits de santé dans deux régions de la République Centrafricaine en présence du Ministère chargé de la Santé et de la Population, ainsi que de l’Ambassade de France.

Pojet GAS RCA

 

Démarré en juin 2021, ce projet de gestion des approvisionnements des stocks va durer 24 mois et est mis en œuvre par la Croix-Rouge Centrafricaine et la Croix-Rouge Française en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et de la Population dans les districts sanitaires n°7 (district sanitaire de Bangui 2) et n°2 (district sanitaire de Berberati, de Gamboula et de Carnot). Il est financé à hauteur de 2 068 000 euros par L’Initiative.

Cette rencontre a permis aux différentes parties prenantes d’avoir une bonne connaissance et  compréhension du projet, des résultats attendus, des stratégies de mise en œuvre ainsi que des mécanismes de coordination et de suivi des activités.

Dans un contexte national marqué par la récurrence des crises militaro-politiques, la République centrafricaine (RCA) a de nombreux défis à relever en matière d’accès à la santé pour la population. A l’instar d’autres pays de la sous-région de l’Afrique centrale, le pays est confronté à une situation sanitaire et épidémiologique caractérisée par une morbidité et une mortalité élevées et marquée par la prévalence des maladies transmissibles. Il faut notamment citer le VIH/SIDA dont la prévalence de l’infection était estimé à 2,9 % en 2020 [Données Banque mondiale, 2020]. La RCA fait également partie des 30 pays au monde à forte charge de la tuberculose (TB) en raison de l’incidence très élevée qui est de 540 cas pour 100 000 habitants en 2020 [Global report TB OMS 2021].

La RCA a l’un des systèmes de santé les plus vulnérables au monde, et l’approvisionnement en médicaments et produit de santé constitue l’un des piliers du système les plus fragiles. L’analyse situationnelle du secteur pharmaceutique réalisée par les autorités sanitaires a révélé, entre autres, une faiblesse dans la disponibilité des médicaments avec des problèmes d’accessibilité pour la population sur toute l’étendue du territoire national, une faiblesse du système national d’approvisionnement ainsi que la multiplicité et le manque de coordination des intervenants dans la chaîne d’approvisionnement des médicaments (Politique Pharmaceutique Nationale, Ministère de la Santé et de la Population, mars 2019).

Pour faire face à ces insuffisances, le Ministère de la Santé et de la Population, avec l’appui technique de l’OMS, a entrepris, depuis plusieurs années, la restructuration du secteur pharmaceutique.  

L’objectif du projet est de contribuer au renforcement du système de santé à travers l'amélioration des capacités des acteurs/actrices et des conditions de stockage des médicaments et produits de santé dans deux régions de la RCA en lien avec le Fonds Mondial.  

L’objectif spécifique de l’action est d’améliorer la disponibilité des médicaments et produits de santé en renforçant les capacités institutionnelles et techniques des prestataires et des autorités sanitaires en matière d'approvisionnement, de stockage et de gestion des médicaments essentiels et des produits pharmaceutiques.

Les quatre résultats attendus à travers la mise en œuvre de ce projet sont :

  1. La Direction Régionale de la Santé N°2 (District sanitaire de Berberati, District sanitaire de Gamboula et District sanitaire de Carnot) et les quatre districts sanitaires (Bangui, Carnot, Gamboula, Berberati)  bénéficient d'entrepôts et de pharmacies de Formation Sanitaire réfectionnés et équipés de façon à assurer des capacités et des conditions de stockage répondant aux normes de qualité ;
  2. Les acteurs impliqués dans la gestion des médicaments et produits de santé sont formés sur le circuit d'approvisionnement et le respect des bonnes pratiques de stockage et de distribution ;
  3. Les structures impliquées dans la gestion des médicaments et produits de santé sont équipées en outils et équipements de gestion des stocks ;
  4. Un axe de plaidoyer pour la structuration de la filière GAS à Berberati et à Bangui est défini collectivement, alimenté par l'analyse des bonnes pratiques du projet, en coordination avec les acteurs de renforcement de la filière GAS en RCA.

* GAS : Gestion des Approvisionnements et des Stocks

Pojet GAS RCA 2