Le mandat de L'Initiative

La France, deuxième contributeur historique au Fonds mondial après les Etats-Unis, a créé en 2011 L’Initiative pour optimiser l’impact des subventions du Fonds mondial, en fournissant une expertise en amont et en aval des allocations, à la demande des bénéficiaires.

Titre du bloc
UN DISPOSITIF CENTRAL DE LA POLITIQUE FRANÇAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE DANS LA LUTTE CONTRE LES PANDEMIES
Contenu du bloc

Notre mandat est d’accompagner les pays bénéficiaires, dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des financements alloués par le Fonds mondial de lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme.

L’Initiative contribue à construire des réponses plus efficaces aux pandémies et à en renforcer leurs effets sur les populations. Elle se consacre pour cela au renforcement des capacités de structures de la société civile, des programmes nationaux ou encore d’organisations régionales. Elle mobilise une expertise française et francophone adaptée aux besoins des pays éligibles et marque le retour d’une aide bilatérale dans le cadre de la contribution de la France aux fonds multilatéraux, permettant ainsi de renforcer la visibilité de l’intervention française.

L’Initiative est pilotée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et est mise en œuvre au sein du département Santé d’Expertise France.

Titre du bloc
UN ACTEUR CLE DE LA LUTTE CONTRE LES PANDEMIES
Contenu du bloc

Depuis sa création, L'Initiative s’est affirmée comme un acteur clé de la lutte contre les pandémies. Elle monte en puissance en 2020-2022 pour encore mieux assurer ses missions et maximiser son impact.

Modalité de contribution indirecte de la France au Fonds mondial, L’Initiative se voit confier chaque année une proportion de la contribution française au Fonds mondial, soit 25 millions d’euros par an en moyenne sur le triennium 2017-2019. En 2017, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) a commandité une évaluation stratégique de ses activités sur la période 2011-2016.

Cette étude a souligné la justesse de son action, sa cohérence avec les programmes du Fonds mondial et son influence sur le renforcement des systèmes de santé des pays bénéficiaires. Elle a également formulé des recommandations pour augmenter et rendre son efficacité pérenne.

Suite à la 6ème Conférence de reconstitution des ressources de Lyon en octobre 2019, le budget global de L'Initiative a considérablement augmenté, passant à près de 39 millions d'euros annuels pour la période 2020-2022. Accompagnant cette évolution, de nouveaux termes de références ont été signés début 2020 entre le MEAE et Expertise France. Ils formalisent des évolutions importantes : sa dotation passe à 9 % de la contribution française au Fonds mondial, son périmètre d’intervention est recentré sur 40 pays éligibles et ses dispositifs se déploient au plus proche des défis et des besoins (assistance technique planifiée, expertise résidente, durée des financements étendue). Autre avancée significative en 2019 : l’adoption de son cadre stratégique 2020-2022.

L'Initiative de 2011 à 2019
Responsive (recommandé)
Titre du bloc
Contenu du bloc

     

ALLER PLUS LOIN