Evaluation - Adolescent.e.s et Jeunes filles

Date de publication
29/06/2020
Langue du document
Format
Type de fichier

L’évaluation transversale «Adolescent.e.s et jeunes filles» réalisée de 2018 à 2020 a porté sur six projets. Pour répondre aux vulnérabilités spécifiques des jeunes en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR), l’évaluation a produit les recommandations suivantes:

  • Prendre en compte les différentes catégories d’âges pour les jeunes filles et les jeunes garçons dans la conception des interventions. Les adolescent.e.s ne forment pas un groupe homogène et n’ont pas toutes et tous les mêmes besoins selon leur âge et leur sexe
  • Prioriser l’implication des adolescent.e.s et des partenaires locaux dès la conception des projets, notamment dans l’identification des besoins
  • S’appuyer sur des bonnes pratiques efficaces relevées dans les projets évalués: éducation à la santé sexuelle et reproductive en milieu scolaire; éducation par les pairs; recours aux technologies de l’information et de la communication; mobilisation des leaders religieux; implication des parents; mobilisation et renforcement des compétences des prestataires de services…

Les résultats de cette évaluation transversale ont également permis d’enrichir le travail de capitalisation relever les défis de la santé sexuelle et reproductive réalisée par L’Initiative sur cette thématique. Au cœur de cette capitalisation, les expériences vécues dans les projets sélectionnés sur cette thématique ont permis d’interroger les savoir-faire des organisations, leurs difficultés et leviers possibles d’interventions sur différents volets : l’éducation par les pairs, la mobilisation multi-acteurs, la formation des personnels en contact avec les jeunes, l’utilisation des technologies numériques, l’intégration de la dimension genre. Cette démarche d’apprentissage collectif, concrétisée en 6 fiches pratiques, a permis d’identifier deux axes majeurs d’intervention en SSR dont l’adaptation des prestations aux spécificités des adolescent.es et des jeunes filles. Cet exercice a permis de mettre en exergue des pistes de réflexions et solutions opérationnelles en matière d’intervention SSR dont:

  • L’intégration des réseaux sociaux dans la palette d’actions de sensibilisation SSR. Les expériences conduites en matière de TIC offrent une opportunité dans l’atteinte de cette cible cruciale dans la lutte contre les pandémies
  • Les projets d’éducation par les pairs mettent l’accent sur l’importance de la mobilisation multi acteurs pour contribuer à améliorer les relations en les adolescent.es et le personnel soignant et faire monter en compétence les prestataires de soins pour mieux répondre aux besoins des adolescent.es
  • La sensibilisation en milieu scolaire constitue un levier propice pour sensibiliser à un stade précoce et le plus largement possible les enfants et adolescent.es aux enjeux de la SSR
Télécharger la pièce jointe