Illustration
Illustration

Le vaccin contre le paludisme : une avancée porteuse d'espoir, pas une solution miracle

Test
Date de publication : 23 11 2021
Zone centrale
Contenu du bloc

Suite à l’annonce de l’OMS recommandant le premier vaccin antipaludique destiné aux enfants exposés au risque de contracter la maladie, ce Policy brief de L’Initiative propose des éléments d’analyse et des clés de compréhension sur ce premier vaccin antipaludique (le RTS,S).

Le 6 octobre dernier, L’Organisation mondiale de la santé annonçait, dans un communiqué de presse1 qui a fait rapidement le tour du monde, sa décision « historique » de recommander un vaccin « révolutionnaire » (« groundbreaking ») pour les enfants à risque pour le paludisme. Ce langage enthousiaste, peu usuel pour l’organisation internationale, dessine en creux une réalité dramatique. Les enfants de moins de 5 ans paient le tribut le plus lourd au paludisme, avec, en 2019, 274 000 décès, correspondant à 67 % de la mortalité globale due à l’épidémie2 : un enfant meurt toutes les deux minutes à cause du paludisme dans le monde, et ce presque exclusivement en Afrique.

 

Zone centrale

 

 

 

 

Zone centrale
x

Recevez "La nouvelle Initiative"

Inscrivez-vous à notre newsletter "La nouvelle Initiative". En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez qu’Expertise France vous communique son actualité. Nous traiterons votre adresse e-mail conformément à notre politique de gestion de données personnelles. Nous vous invitons à la consulter afin de connaitre vos droits.