Initiative Logo

PLACER LA LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE AU COEUR DES COMMUNAUTES

Date de publication
lun 29/03/2021 - 09:00
Focus projet

Le projet Halartar Al’Umma ou "regroupement communautaire", en langue Haoussa ambitionne de booster des réseaux de relais communautaires afin de leur permettre d’élargir leur périmètre d’intervention. L'objectif : orienter un plus grand nombre de personnes – et notamment les moins de 14 ans - vers le diagnostic de la tuberculose et accompagner les personnes sous traitement antituberculeux jusqu’au succès thérapeutique. 

Zone centrale
Titre du bloc
D’une initiative pilote à un projet de long terme
Contenu du bloc

 

Le projet « Halartar Al’Umma » entre dans la continuité du projet « RECAP TB AOC », mis en œuvre par Alliance Côte d’Ivoire entre 2019 et 2020 sur financement de L’Initiative. Ce projet pilote proposait de renforcer les capacités des acteurs en vue d’accroitre l’offre de services communautaires pour le diagnostic, le traitement et les soins de la tuberculose. Son ambition était d’insuffler une dynamique communautaire pérenne en matière de réponse à la tuberculose dans quatre pays (Cameroun, Bénin, Niger et Tchad) centrée sur le patient et sensible aux questions de genre et de Droits humains.

C’est en s’appuyant notamment sur les résultats de RECAP TB au Niger que le consortium d’organisations non gouvernementales nigériennes SongES, ONEN et ODI, en partenariat avec Plan International - Niger et le Programme National de Lutte contre la tuberculose ont pu soumettre le projet Halartar Al’Umma à L’Initiative dans le cadre l’appel à propositions 2020.

 

Zone centrale
Titre du bloc
Augmenter la détection de la tuberculose au Niger
Contenu du bloc

 

Plus de 40% des cas attendus de tuberculose ne sont pas détectés au Niger. Il existe une forte variabilité entre les régions du pays, mais aussi entre les groupes de population, indiquant que certains groupes sont davantage dépistés que d’autres. Les freins à l’accès aux services de santé subsistent pour les patients tuberculeux victimes de stigmatisation, et pour les femmes qui font face à des barrières économiques et socioculturelles. Enfin, certaines catégories à haut risque de contracter la maladie, telles que les personnes vivant avec le VIH, les détenus, ou encore les travailleurs miniers et les enfants de moins de 5 ans sont encore insuffisamment prises en charge. C’est tout le défi porté par le projet Halartar Al’Umma : augmenter la détection de la tuberculose et le taux de succès thérapeutique au sein de la population générale, mais aussi chez les populations vulnérables dans les régions de Zinder, Maradi, Tillabéri et Dosso.

 

Zone centrale
Titre du bloc
Booster les réseaux communautaires pour atteindre les plus vulnérables
Contenu du bloc

 

En ligne avec la nouvelle stratégie de santé communautaire initiée fin 2020 au Niger, Halartar Al’Umma viendra booster des réseaux de relais communautaires afin de leur permettre d’élargir leur périmètre d’intervention, pour orienter un plus grand nombre de personnes – et notamment les moins de 14 ans - vers le diagnostic de la tuberculose et accompagner les personnes sous traitement antituberculeux jusqu’au succès thérapeutique. Tradipraticiens et prestataires de soins de santé privés seront également impliqués afin de soutenir la détection et l’orientation des cas présumés vers les lieux de diagnostic et soins

Concernant les groupes vulnérables, des réseaux de pairs éducateurs PVVIH, détenus et orpailleurs seront renforcés pour une meilleure prévention et un dépistage accru en direction de ces publics. Il s’agira aussi de s’attaquer aux barrières liées au genre et aux Droits humains, en travaillant avec des femmes relais communautaires, lors de consultations prénatales, en sensibilisant les leaders communautaires et religieux, ou encore en intervenant dans les Écoles des maris, etc.

Actuellement en phase de négociation, ce projet devrait commencer en juin 2021.

 

x

Recevez "La nouvelle Initiative"

Inscrivez-vous à notre newsletter "La nouvelle Initiative". En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez qu’Expertise France vous communique son actualité. Nous traiterons votre adresse e-mail conformément à notre politique de gestion de données personnelles. Nous vous invitons à la consulter afin de connaitre vos droits.