Initiative Logo

RENFORCER LES SYSTEMES DE SANTE GRACE A LA RECHERCHE OPERATIONNELLE

Date de publication
mar 20/04/2021 - 09:42
Focus projet

L’Initiative soutient depuis 2016 des recherches opérationnelles visant à améliorer les stratégies de lutte contre le paludisme en zone rurale, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso, en développant de nouveaux outils de prévention et en en renforçant le système de santé de proximité, qui est à l’avant-poste pour détecter, orienter et soigner les cas de paludisme en zone rurale.

Zone centrale
Titre du bloc
Identifier des stratégies qui marchent
Contenu du bloc

 

« La principale méthode aujourd’hui pour lutter contre la maladie, c’est la moustiquaire imprégnée. Mais elle n’est pas la seule : il existe tout un arsenal d’outils pour lutter contre les moustiques, aux différents stades de leur vie » explique Cédric Pennetier, chercheur à l’Institut de Recherche pour le Développement et coordinateur du projet REACT, mis en œuvre en partenariat avec l’Institut Pierre Richet et l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé.

Pendant 3 ans et demi, d’avril 2016 à septembre 2019, les chercheurs ont testé l’efficacité de 4 nouvelles stratégies de lutte anti-vectorielle, combinées avec l’utilisation des moustiquaires :

  • La pulvérisation d’insecticides sur les murs des domiciles ;
  • Le traitement des eaux stagnantes et bas-fonds agricoles avec des larvicides;
  • L’injection aux animaux d’élevages d’ivermectine, une molécule qui tue les moustiques qui piquent les bêtes traitées;
  • La sensibilisation des populations sur les modes de transmission du paludisme.

 

Titre du bloc
Intégrer durablement les résultats de la recherche dans les systèmes de santé
Contenu du bloc

 

A l’issue du projet, les programmes nationaux de lutte contre le paludisme ivoirien et burkinabè se sont positionnés pour intégrer les acquis de la recherche dans leurs plans stratégiques nationaux et les activités qui vont en découler.

Cette recherche a également permis de renforcer les savoirs et compétences en matière d’épidémiologie et d’entomologie des partie prenantes du projet, ainsi que celles des personnels de santé et des agents de santé communautaires impliqués dans les activités. C’est sur cette dynamique que le projet REACT 2, porté par un consortium enrichi de nouvelles compétences en épidémiologie et évaluation des programmes de santé, a décidé de capitaliser.

 

Titre du bloc
Des équipes mobiles médicales au plus près des populations rurales vulnérables
Contenu du bloc

 

Soutenu par L’Initiative, le but de REACT 2 est d’étudier à l’échelle communautaire au Burkina Faso et en Côte d’ivoire l’impact de la mise en place d’équipes mobiles médicales et de prévention travaillant de concert avec les agents de santé communautaires au sein des communautés rurales

Ces dispositifs mobiles devraient permettre aux agents de santé communautaire d’être davantage valorisés et intégrés dans le système de santé primaire, d’être mieux formés, pour que leurs activités respectent pleinement les recommandations nationales, et d’être soutenus en cas de difficultés d’orientation ou prise en charge. L’objectif final est de garantir une prise en charge efficace et rapide des populations éloignées des soins.

 

Zone centrale

Découvrez ou revoyez la vidéo du projet :

Video
x

Recevez "La nouvelle Initiative"

Inscrivez-vous à notre newsletter "La nouvelle Initiative". En renseignant votre adresse e-mail, vous acceptez qu’Expertise France vous communique son actualité. Nous traiterons votre adresse e-mail conformément à notre politique de gestion de données personnelles. Nous vous invitons à la consulter afin de connaitre vos droits.